The Last of Us – Part II : La preview du Gameplay !

On peut enfin le dire : the wait IS (almost) OVER.

Prévu pour le 19 juin, The Last of Us – Part II, fait partie des suites les plus attendues de la décennie !

Image

The Last Of Us – Part II est LE jeu qui va vous remettre dans l’ambiance jeux vidéo après le confinement !

Oubliez les îles paradisiaques et la chasse aux œufs, ici on changes carrément d’ambiance.

Du méta, du zombie, de l’arc, des cinématiques dignes du cinéma, ça y est on a pu voir du Gameplay assez poussé pour The Last OF Us : Part 2.


Alors tout d’abord, pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de jouer à la première partie, l’histoire se déroule dans un univers post-apocalyptique où l’on suit les aventures de Joel un homme à peu près âgé de 50 ans et Ellie, une ado de 14 ans à l’époque.

Ils tentent tant bien que mal de survivre dans cet univers hostile remplis de d’infectés qui subissent plusieurs stades de mutations quand vous les rencontrez et certaines font vraiment froid dans le dos.

© Naughty Dog

Mais ce n’est pas tout ! En plus de ces ennemis infectés, il y a aussi les humains.

Et comme dans beaucoup de jeux ou séries post-apo, les humains sont très loin d’être vos amis.

C’est un univers sans foi ni loi.

The Last of Us c’est un peu la série The Walking Dead du temps où elle était regardable. Il y a du suspens, de l’action, des graphismes de qualité et surtout une Intelligence Artificielle (IA) originale pour les ennemis qui ne sont pas que des Storm Troopers (vous savez ces ennemis dans Star Wars qu’on touche inlassablement et qui ne sont jamais fichus d’esquiver des tirs de blaster ?)

Image

© Star Wars – Lucas Arts

Sur les 25 minutes de gameplay présentées lors de ce State of Play : spécial “The Last of Us – Part II”, on peut vraiment souligner l’effort sur la partie graphique.

Certaines scènes sont dignes du cinéma tant elles paraissent réalistes.

Vraiment à couper le souffle !

Dans cette “partie 2” de The Last Of Us, on retrouve bien évidemment cet univers violent post-apo avec une Ellie, cette fois-ci âgée de 19 ans. La jeune femme mène une vie paisible à Jackson, au sein d’une communauté qui survit depuis 25 ans dans un monde post-épidémie. Joel s’est également installé dans une ville, mettant à profit son aptitude à tuer pour ceux qui lui assurent de quoi vivre. Mais tout bascule lorsqu’un événement tragique survientEllie n’est plus une enfant mais bel et bien une femme pleine de rancœur qui compte bien infliger le châtiment suprême à ceux qui se sont joués d’elle. Mais tout ne se passera pas comme prévu puisque la vengeance aveuglante d’Ellie risque de compromettre pas mal de choses…

© Naughty Dog

Direction les restes de Seattle, où des factions luttent pour le contrôle des ressources encore présentes... Et ce n’est que le début ! Car Neil Druckmann nous le promet, le joueur vivra plein de rebondissements et le jeu générera des débats encore plus clivant que le premier épisode…

Forcément les ennemis seront plus coriaces que dans The Last Of Us, les claqueurs par exemple seront plus rapides et difficile à tuer. C’est pour cette raison qu’Ellie pourra les esquiver ! Mouvement inédit car Joel n’avais pas cette capacité…

De plus, un nouvel infecté fait son apparition : les Shamblers.

© Naughty Dog

Cet ennemi très corrosif vous force à être en mouvement puisqu’il laisse éclater un nuage de gaz. Le problème c’est qu’en plus de ça, il vous aveugle. Du coup si vous avez d’autres ennemis dans les parages, ça risque d’être vite compliqué !

The Last of Us – Part II, c’est souci du détail qui fait plaisir à l’œil entre : les herbes hautes dans lesquelles on peut se cacher et évoluer, le rendu des sols délabrés ou poussiéreux, le Ray Tracing (effets de lumière) très bien gérés et les petits clins d’œil comme cette scène où notre héroïne en quête d’une amie se met à prendre en otage et à attaquer une membre de ces fameuses factions humaines qui joue à la … PS VITAA (oui vous savez l’héritière maudite de la PSP de Sony).

Image

Équipée de sac à dos qui lui sert à stocker les objets qu’elle va récolter au fil de sa progression, Ellie a aussi un arc qui s’avérera redoutable et très utile pour allier furtivité et goût de l’empalement discret.

Attention : comme dans The Last Of Us, il faut savoir gérer l’usage des munitions qui n’est pas automatique. Si vous avez 3 flèches et que vous en tirez une il n’en restera pas plus que deux dans le carquois…

On retrouve la gestion des armes qu’on peut améliorer en confectionnant des améliorations, et l’on retrouve les fameuses briques que l’on peut lancer dans une direction pour faire diversion.

© Naughty Dog

Ça n’a l’air de rien comme ça mais comme on le voit dans la vidéo, il ne faudra pas hésiter à fuir devant certaines confrontations.

D’une parce que oui les ennemis vont vous traquer au sens littéral puisque leur chiens au flair très aguerri, même dissimulé derrière un meuble un mur ou même un véhicule vont fouiner jusqu’à ce qu’ils vous trouve. Et les attaques au corps à corps vous obligeront à esquiver façon Assassin’s Creed, si vous ne voulez pas mourir salement.

L’IA est juste impressionnante, les ennemis s’adaptent donc réfléchissez-y à deux fois si vous souhaitez y aller sans munitions.

© Naughty Dog

Pour ce qui est de vos victimes, n’éveillez pas les soupçons en laissant des traces, un cadavre découvert va rameuter un ennemi qui va faire appel à des renforts et la joyeuse bande n’aura de cesse de retrouver la coupable même si vous vous cacher bien…

Pour rappel, ce jeu est très violent ! Il n’est pas à mettre entre toutes les mains donc…

Les cinématiques et leur animation sont exceptionnelles et ultra-réalistes, chaque mouvement a été étudié pour reproduire fidèlement celui d’un corps humain normal.

Dans une ville de Seattle apocalyptique, vous allez devoir traverser des marécages, ramper, grimper, faire du cheval à toutes les saisons (d’ailleurs là encore quelle merveille ce rendu avec le perfectionnisme qui pousse à restituer l’impact du galop du cheval sur la glace !).

© Naughty Dog

 Ce n’est que du gameplay mais à quelques jours de la sortie officielle du jeu on vous promet déjà quelques nuits blanches et la première grosse claque de l’année !

NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!
error: